48-Arzenc-Randon-27Intérieur de l'église d'Arzenc-de-Randon que vous pouvez visiter à votre guise... je n'ai pas suffisamment de connaissances architecturales, sculpturales et picturales pour vous donner des informations précises et techniques !!^^... et je n'ai pas trouvé de documents pouvant m'éclaircir sur cette église...

48-Arzenc-Randon-27Je ne peux que vous faire remarquer quelques détails, comme ce baptistère très ancien...

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

le baptême de Jésus par St Jean-Baptiste, motif peu fréquent dans les églises... pour ce que j'ai pu constater !!^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

... les délicatesses de ce genre de chapelle, qui n'est pas forcément dédiée, à l'origine, au "Coeur de Jésus", comme le laisserait supposer la statue...

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

Un meuble bizzare... qui peut laisser à penser à un ancien harmonium transformé en armoire pour objets et livres religieux ?.

 

 

   ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai trouvé les statues particulièrement bien faites et colorées...

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

 

... un mélange de genre, avec cette belle croix ancienne, qui a peut-être servie à des processions, le baptistère, certainement de l'époque de la création de l'église, donc vers le XI ou XIIe siècle, "l'encastre" noir qui doit être un ampli ou un chauffage et l'ineffable boule contenant des fleurs en plastique ..^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours admiratives des vitraux, anciens ou modernes... enfin, ça dépend pour le deuxième cas !^^^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

Plusieurs photos pour mieux voir tous les détails de ce magnifique autel... ne pas oublier que nous sommes dans une petite église d'une région qui n'a guère connue l'opulence... alors, toute proportion gardée, c'est admirable.....!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

48-Arzenc-Randon-27En général, les 4 apôtres évangélistes figurent ensemble sur des supports de pierre, bois, tissu et autres... Mais, ici, je n'affirmerais reconnaître que St Luc, à gauche, avec la tête de taureau et, à droite, St Marc avec celle du lion. Si à gauche de Jésus et le mouton - au centre - on considère que "l'oie" que j'aperçois correspond à un aigle, cela peut être St Jean. Et si, à la droite de Jésus, pareillement, on décide que l'enfant est un ange, alors, c'est bien le 4e apôtre, St Mathieu !! ....

48-Arzenc-Randon-27J'espère ne pas m'être trompée, en attribuant cette photo à l'autel du dessus !!.... 

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27Tout le charme d'une ambiance, d'une image....

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27Quelques détails de chapiteaux pour les amateurs...

Comme je l'ai exprimé dans un message "raison de mon blog", je photographie, concernant les églises, bien plus de motifs que l'envie "artistique"... Pour moi, c'est la "sauvegarde" d'un patrimoine, avant tout architectural et artistique, puis religieux, qui nous sera dérobé au regard et à la visite, par manque de bénévoles pour ouvrir les lieux et les entretenir... et malheureusement, la politique actuelle (depuis bien quelques années), accentue davantage cette mort lente, préférant avancer, comme un fer de lance, une laïcité supposée être favorable à l'unicité des esprits et à la séduction auprès des électeurs.... Le tout au détriment de l'art et de l'Histoire...

Quand je vous disais que le coquin de sort pouvait me prendre et me faire donner mon point de vue !!^^^^ ....

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-27Très intéressant quand on s'intéresse aux lieux religieux...

48-Arzenc-Randon-27Cette photo que je garde toujours pour la fin... de la visite où l'on a oublié le temps présent, le quotidien.... l'ouverture sur le monde, sur le moment qui passe... toute une symbolique très sereine et positive... à mon ressenti !!^^

48-Arzenc-Randon-27Vues sur le cimetière... les anciens qui dorment face à ces merveilleux paysages, et tout proche de la vie....

48-Arzenc-Randon-27

48-Arzenc-Randon-TombauDeLaFamilleA--MANDVIEILLEDUGIRALDES-DECEDEE-27

48-Arzenc-Randon-27"Custodi nos dormientes" (extrait du Cantique de Symeon) : 

Salvanos, Domine, vigilantes ; custodi nos dormientes,
Sauve-nous, Seigneur, durant la veille ; garde-nous durant le sommeil,

ut vigilemus cum Christo, et requiescamus in pace
afin que nous puissons veiller avec Jésus-Christ, et que nous reposions dans la paix.

48-Arzenc-Randon-27Fin de la visite, qui je l'espère, a été à votre goût...!

En complément, voici un historique de l'église de Anne-Sophie Robert (spécialiste en Architecture du bâti) :

Anne-Sophie Robert (spécialiste architecture du bâti)

« Église St Jacques d'Arzenc-de-Randon 
Au sud d'Arzenc, passait la voie Bolena, qui traversait le pays gabale d 'est en ouest ! L'église portait le nom de
St-Chistophe, patron des voyageurs, et appartenait au chapitre de Mende. C'était un Prieuré dont seule l'église subsiste ! Elle a été dédiée à St Jacques au XVII ème siècle. 
C 'est une église Romane, mentionnée pour la première fois en1237 qui a subit des remaniements de style gothique première époque.
Le portail, en plein cintre s'ouvre au sud. Il est orné de 3 voussures nues. La nef de 3 travées est large et voûtée en berceau brisé (gothique ), les doubleaux retombent sur des colonnes engagées à chapiteaux sculptés de végétaux ,des arcs muraux en plein cintre animent les murs latéraux de la nef. 
Des chapelles latérales ont été ouvertes postérieurement sur la nef .
La travée de choeur, voûtée en berceau brisé est plus étroite et plus basse que la nef 
Sur le choeur 2 chapelles forment un croisillon étroit.
L'arc triomphal est porté par des colonnes engagées à chapiteaux sculptés. 
L'abside est plus étroite que la travée de choeur ,et elle est pentagonale, voûtée en cul de four .Trois baies à double ébrasement, disposées en éventail l'éclairent . 
Un bandeau souligne la naissance des voûtes (typiquement roman).
Le clocher, carré , flanque le choeur au nord ; il est beaucoup plus récent et remplace celui d'origine détruit pendant la révolution. Sa destruction à causé des dégâts à l'édifice qui a été restauré! »