00-13-BerreDe la promenade de Berre, en allant vers le nord, vers le promontoire d'où nous avons une vue extraordinaire sur l'étang...

02-13-BerrePremière vue, côté village, avec les bâtiments de Cabrianne en fond, ainsi que les abords de l'usine Shell Chimie...

04-13-BerreEn tournant vers la droite, nous pouvons voir les réservoirs d'usine et en fond, surélevé, le village de Velaux et en contrebas, vers le rivage, nous devinons les maisons de Rognac...

06-13-BerreAvec un rapprochement, nous distinguons mieux le vieux village de Velaux, ainsi que sur sa droite, et en fond, celui de Ventabren...

07-13-VelauxEt d'encore plus près, nous réalisons la belle vue sur l'étang que doivent avoir les habitants de Velaux !!

08-13-VitrollesUn peu plus sur la droite, et nous avons une belle vue étendue de Vitrolles qui s'étend le long de la côte, et en parallèle et en surplomb, sur le plateau...

09-13-VitrollesIci, nous voyons bien l'autoroute A7, direction Marseille....

09-13-VitrollesDe plus près, les bâtiments des Vignettes, avec la jolie plage des Marettes en contrebas....

10-13-VitrollesEt dominant le plateau de Vitrolles - qui a subi les dégâts du feu, cet été 2016 - le relais Tour de contrôle de l'aéroport de Marignane...

18-13-Mrgnn-AéroFace à nous, Marignane et son aéroport, en limite de Vitrolles.....

20-13-Mrgnn-AéroRapprochement, et nous voyons bien mieux les installations...

22-13-Mrgnn-Aéro... puis les bâtiments principaux de transit....

24-13-Aéroport Marignane... et pourquoi pas s'arrêter un instant sur la vue de cet avion.... symbole de l'histoire de l'aviation à Berre l'étang....

13-BerreEnfin, en se tournant vers Berre, nous avons une vue plongeante sur la promenade qui donne envie de la parcourir avec, en permanence, de multiples vues si reposantes et attrayantes à la fois...

30-13-BerreNous achevons cette petite visite sur des branches de genêts envahies de petits escargots blancs, appelés "limaçons" en Provence. Inoffensifs pour les plantes, ils peuvent régaler le palais, de préférence avant le gros de l'été où leur chair subit les désagréments de la sécheresse....
On les appelle aussi "escalo fenoum", car on les trouve souvent agglutinés sur les branches de fenouil sauvage....
Dans certains quartier à Marseille, des vendeuses proposaient des cornets en papier remplis de ces limaçons cuisinés et criaient à l'encan :

« A l’aïgo sau, leï limaçoun !
N’aven dei gros, e dei pichoun. »
« A l’eau salée, les limaçons !
J’en ai des gros, et des petits. »