Le dévidage des cocons dans les filatures assurait du travail aux femmes et filles de sériciculteurs pendant l’automne et l’hiver, ce qui complétait par cette alternance d’activités les gains des paysans et leur a permis de bâtir ces maisons fortes que sont les magnaneries cévenoles. Il s’est ainsi constitué une civilisation de la soie comprenant également le moulinage, ou torsion du fil, en Ardèche, et la bonneterie (fabriques et travail à domicile) dans l’Hérault et le Gard. Le ver à soie dominait la vie régionale.»

André Schenk – Causses et Cévennes, 1979 in Dire les Cévennes, mille ans de témoignages sous la direction de Patrick Cabanel – Presses du Languedoc – Montpellier, 1994

1-Filature Ardeche 01

Suite de la Chrono de la soie

1725                  :  Louis GILLY construit des chaudières fonctionnant au charbon, rapidement adoptées dans les filatures, teintureries, verreries et pour sécher les châtaignes.

1729                  :  Les Nouveaux Convertis prospèrent grâce à la sériciculture.

2-30-StAbx-FilatNeuveSilhol-11

1750                  :  Expansion de la sériciculture et du filage de soie dans la vallée de l'Auzonnet.

1752                  :  Subvention publique pour étendre les plantations de mûriers.

3-30-StAbx-FilatDeLaLiquière-5

1770                  :  A St-Jean-de-Valériscle, prospérité marquée de la filature de Pomier.

1788                  :  29 filatures à St-Ambroix fonctionnent au charbon.

4-30-LesFumades-Filat

1789-1792         :  150 sériciculteurs et 10.800 mûriers dans la commune de St-Ambroix. Suite aux troubles de la Révolution, la  sériciculture perd des débouchés.

5-StAbx

1810                  :  89 filatures employant 320 personnes fonctionnent à St-Jean-de-Valériscle, 35 jours par an. Cette industrie procure un emploi à 20% de la population St-jeannaise.

1811                  :  18 filatures à St-Ambroix : 40% des fils produits sont tissés dans la région et 60% envoyés à Lyon. Les fileuses gagnent 1fr40 par jour à St-Ambroix sur 30 jours : 42 fr pour la saison.

1820-1850     :  Age d’or de la sériciculture dans la Vallée de l'Auzonnet

6-Vers à soie 33

Selon le règlement des filatures H. Bertrand de St Jean du Gard : 

= 1 = Les fileuses doivent obéissance et soumission aux personnes chargées de les surveiller, tant la maison qu’à la filature.

7-Fileuse de soie 01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1831                  :  Apogée de la filature de soie de St-Jean.

1834-1839         :  Agrandissement de la filature de Pomier.

1840                 :  27 filatures en activité à St-Jean de Valériscle et les Mages.

1846                 :  Les fileurs doivent être âgées de 16 ans au moins.

8-Soie enfants 37

= 2 = Au premier coup de sirène, c’est-à-dire à 5 heures  ½ du matin, les fileuses devront se lever et  procéder à leur toilette, afin d’arriver à la filature cinq minutes avant le commencement du travail, c’est-à-dire à 6 heures précises.

10-30-StHippolyteFort-Filat

= 3 = Il est expressément défendu de manger ou de garder des comestibles dans le dortoir,  qui doit être tenu dans un état de propreté absolu. Toutes les semaines, deux ouvrières seront désignées, à tour de rôle par la surveillante,  pour balayer les locaux et vider les eaux sales.

12-30-FilatureCévennes-01

= 4 = Les fenêtres des dortoirs devront être tenues ouvertes pendant la journée ; les lits seront découverts pour permettre l’aération de la literie jusqu’à 8 heures du matin.

13-30-StJDuGard-Fileuses-21

14-30-ValléeFcse-LesCambous-10

15-StAbx

= 5 = Pendant le repos du matin, de 8 à 9 heures, chaque ouvrière devra faire son lit, et secouer avec soin les draps et couvertures.

16-Soie chants 04

16-StAbx

= 6 = Pendant le repos, les ouvrières peuvent se promener et se distraire dans la cour attenant à leur logement ; elles ne doivent aller en ville que pour faire les achats qui leur sont indis-pensables, après en avoir obtenu l’autorisation de leur surveillante.

18-34-Ganges-FilatUne des filatures de Ganges - Cette filature était encore équipée au début du XXe siècle d'un très ancien matériel tout en bois. L'axe entraînant les guindres correspond au modèle de ceux qui ont été longtemps manoeuvrés par des hommes.

20-34-Ganges-Filat

22-30-FilatureCevennes

26-30-Anduze-Filat-01

= 7 =  Il est absolument défendu d’aller en ville la nuit sous aucun prétexte. La porte de la maison donnant sur la rue sera fermée à 6 heures l’hiver, à 8 heures l’été, celle donnant sur la cour à 8 heures l’hiver, à 9 heures l’été. Celles, qui après les heures indiquées, iraient en ville sans autorisation préalable de M. le Directeur, seraient congédiées et perdraient leur droit au voyage aller et retour.

26-Taulignan-FIlat-01

= 8 = Conformément à l’article VII ci-dessus, seraient aussi renvoyées les ouvrières qui se feraient remarquer par une tenue et une conduite peu convenable.

28-30-Chamborigaud-Filat

= 9 =  Après 9 heures du soir, les lumières seront éteintes, tant au dortoir qu’au réfectoire, et les ouvrières devront être couchées et garder le silence.

22-30-FilatureCevennes

= 10 =  Les ouvrières doivent assister aux offices le dimanche et les jours fériés.

30-Bagnols-Filat-01

= 11 = Toute infraction au nouveau règlement sera sévèrement réprimée, soit par une amende, une corvée supplémentaire ou l’exclusion

40-43-LeMonastierGazeille-UsineSoie-01

1850                 :  maladie du vers à soie en Cévennes : la pébrine.

1852                 :  2ème machine à vapeur à la filature de Pomier qui emploie 60 fileuses.

42-38-Renage-GrèveFileuses-5

1852-1853      : Les fileuses d’Alès et St-Ambroix déclenchent le mouvement ouvrier.

1854-1855      : La pébrine fait des ravages.

1865                : J.B. DUMAS, Académicien des Sciences et Député du Gard demande à son ancien élève, Louis PASTEUR,  de chercher un remède aux maladies du ver à soie qui ruinent les Cévennes.

1870                :  L. PASTEUR découvre un remède et fait ainsi relancer la sériciculture.

1885                :  L’ancienne filature de Pomier transformée en bureaux des Houillères.

1904                :  Régression de la sériciculture dans la vallée.

1930                :  La soie artificielle ruine la sériciculture cévenole. Fermeture de la dernière filature de St-Jean de Valériscle

J'ai essayé de traiter le sujet avec le maximum de renseignements, sans trop faire de "littérature" .... et j'espère y être parvenue !!^^^^